Ordinateur de plongée : ce qu’il faut comprendre !

L'ordinateur de plongée est un outil technologique fabriqué sur la base des études statistiques et des protocoles standard de décompression. Il permet d’apprécier le niveau de dépression des plongeurs au fond de l’eau afin d’éviter les accidents. Que faut-il comprendre d'un ordinateur de plongée ? Quelle est sa fonction et comment l’utilise-t-on ? Nous essayerons de vous apporter dans les lignes à suivre, les éléments de réponse à ces préoccupations.

Qu’est-ce qu’un ordinateur de plongée ?

Un ordinateur de plongée est un équipement électronique destiné à désaturer les plongeurs sous-marins. C’est un outil personnel utilisé par le plongeur pour planifier, évaluer et apprécier sa plongée et ses paliers de décompression au fond de la mer. Grâce à cet appareil, le plongeur peut suivre la durée de sa plongée, la profondeur, hypothèse physiologique d’élimination de l’azote et même son rythme cardiaque au milieu de la mer. Consultez ce site https://lepetitplongeur.fr/suunto-d5-montre-ordinateur-plongee/ pour avoir plus d’informations sur les ordinateurs de plongée.
En effet, l’ordinateur de plongée est une technologie qui permet au plongeur d’apprécier les variations de pression dans lesquelles il évolue dans le but d'optimiser son temps de plongée en calculant automatiquement la décompression à réaliser. Ce calcul est fait par le biais d’un système automatisé de décompression (MN90, PADI, etc.) qui permet à modéliser une plongée " rectangulaire ".

Comment utilise-t-on l’ordinateur de plongée ?

L’ordinateur de plongée n’est pas difficile à utiliser. Serré au poignet de la main du plongeur, il lui permet d’apprécier son degré de profondeur et calcule de façon simultanée la décompression à effectuer par celui-ci. Mais avant que cette fonction ne vous rende service utile au fond de la mer, il faut au préalable une bonne planification et un bon réglage des paramètres. Il faut donc définir un profit de plongée et aussi la gestion des mélanges gazeux qui jouent la fonction de l’algorithme de dénaturation ou saturation.